la-fin-mats-strandberg copie
Adolescents / Young Adult, Adultes, Partenariat, Roman, SF, Thriller

La Fin – Mats Strandberg

Thriller / Science-Fiction / Adultes / Adolescents


la-fin-Mats-Strandberg

Résumé :

Vous avez dix-sept ans, c’est l’été. En apparence, la vie suit son cours. Sauf que tout le monde sait. Dans un peu plus d’un mois, une comète va percuter la terre, et ce sera la fin. Comment passerez-vous les dernières semaines ? Que voulez vous dire à ceux que vous aimez ? Qu’est-ce que cela change de connaître la date de votre mort ? Puisque tout le monde va mourir bientôt, est-ce qu’une vie de plus ou de moins a de l’importance ? La Fin est une histoire d’amour aux accents de thriller. Le roman raconte l’histoire de deux adolescents solitaires privés de futur. Une tragédie les unit et ils décident de résoudre ensemble un mystère. Trouveront-ils les réponses qu’ils poursuivent avant que le ciel ne s’enflamme et que les océans ne s’évaporent ?

Editions La Belle Colère, 2019
593 pages / 20 €


Mon avis :

J’ai découvert les éditions La Belle Colère avec les romans de Marie Lorna Vaconsin. Et je pense m’intéresser de plus près à leur catalogue, car j’ai une nouvelle fois adoré ma lecture !

La Fin est présenté comme un mélange de thriller et d’histoire d’amour. On peut aussi y trouver un petit côté SF d’anticipation, puisque l’auteur nous projette dans un futur très proche, dans lequel une comète va percuter la Terre. Et cette fois-ci, pas de mission Armageddon pour sauver l’humanité… Dans La Fin, c’est le monde réel, et il n’y a pas d’échappatoire : dans deux mois, tout le monde va y passer.

Là où d’autres auraient pu faire de ce background un roman de SF apocalyptique, Mats Strandberg créé un récit axé sur la psychologie des personnages et de la société toute entière. Imaginez : dans moins de deux mois, il n’y aura pas de survivants, l’humanité sera purement et simplement éradiquée de la surface de la Terre, comme l’ont été les dinosaures à leur époque. Que peut il se passer alors ? Que reste t il à perdre, excepté le temps qu’il reste à chacun de vivre ?

L’auteur imagine certaines réactions possibles : d’abord il y a les cométosceptiques, qui ne croient pas à l’imminence de la fin et continuent à vivre normalement. Ensuite, il y a ceux qui veulent maîtriser leur mort : apparaissent alors des vagues de suicides collectifs ou individuels. Il y a ceux qui dressent leur « bucket list«  et s’autorisent tous les excès : drogue, porno, viols, violences… Mais ces réactions ne sont finalement pas celles de la majorité. Le monde ne part pas complètement en vrille après l’annonce de l’arrivée de la comète. En fait, beaucoup de gens continuent à aller travailler : après tout, que faire d’autre ?

Par petites touches, l’auteur nous montre que ce que les gens veulent vraiment, c’est continuer à vivre comme avant, parce que leur bonheur est constitué de petites choses du quotidien, de moments simples avec leurs proches. Et pourtant, l’imminence de la fin peut « gâcher » ces petits plaisirs, car chacun voudrait forcer les choses, être heureux et joyeux à 100% jusqu’au bout… ce qui est loin d’être aussi facile ! D’ailleurs Simon, le personnage principal, passe une grande partie de ses dernières semaines à s’ennuyer et à se disputer avec ses deux mères…

Je pourrais vous donner un tas d’exemples de ce que développe l’auteur en termes de situations des personnages et comment il choisit de montrer tel ou tel comportement face à cette situation. C’est comme si la comète était un condensateur de sentiments, un révélateur aussi, car face à sa propre mort, on ne peut pas toujours continuer à se cacher de soi-même. Cette comète redistribue les cartes, vole l’avenir mais permet aussi à certains de vivre pleinement et de se réconcilier avec eux-mêmes.

Je n’en dirait pas plus : je vous laisse découvrir l’intrigue qui jalonne le livre, et comment Simon choisit de passer ses dernières semaines de vie. En tout cas, pour moi ce fut une excellente lecture à laquelle je ne m’attendait pas du tout. Une belle surprise !

En bref :

La Fin est un thriller sur fond de science-fiction, avec un côté psychologique prononcé, ce qui fait selon moi tout son intérêt. Imaginez : une comète va s’écraser sur la Terre et anéantir toute forme de vie dans moins de deux mois. Quelle est votre réaction ? Comment choisiriez vous de vivre vos dernières semaines d’existence ? Comment vous sentiriez vous face à cette triste fatalité, qui a cependant le mérite de mettre tout le monde sur un pied d’égalité ? L’auteur ne se concentre pas sur l’action ou sur un scénario catastrophe classique, mais bien sur les conséquences d’une fin du monde annoncée, à la fois au niveau sociétal et au niveau individuel. Au travers d’une multitude de situations et de personnages, Mats Strandberg mène une réflexion intéressante sur le sens de notre vie et ce qui nous rend heureux.

8,5/10

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s