fangirl-rainbow-rowell
Adolescents / Young Adult, Adultes, Contemporain, Numérique, Roman, Romance, Rowell Rainbow, Très bonne lecture

Fangirl – Rainbow Rowell

Adultes / Adolescentes / Contemporain / Romance


Fangirl-Rainbow-RowellRésumé :

Cath est fan de Simon Snow. Okay, le monde entier est fan de Simon Snow…Mais pour Cath, être une fan résume sa vie – et elle est plutôt douée pour ça. Wren, sa soeur jumelle, et elle se complaisaient dans la découverte de la saga Simon Snow quand elles étaient jeunes. Quelque part, c’est ce qui les a aidé à surmonter la fuite de leur mère.

Lire. Relire. Traîner sur les forums sur Simon Snow, écrire des fanfictions dans l’univers de Simon Snow, se déguiser en personnages pour les avant-premières de films.

La soeur de Cath s’est peu à peu éloignée du fandom, mais Cath ne peut pas s’en passer. Elle n’en éprouve pas l’envie.Maintenant qu’elles sont à l’université, Wren a annoncé à Cath qu’elle ne voulait pas qu’elles partagent une chambre. Cath est seule, complètement en dehors de sa bulle de confort. Elle partage son quotidien entre une colocataire hargneuse qui sort malgré tout avec un mec charmant et toujours collé à ses bottes, son professeur d’écriture inventée qui pense que les fanfictions annoncent la fin du monde civilisé, et un camarade de classe au physique alléchant qui a la passion des mots…

Mais elle ne peut s’empêcher de s’inquiéter à propos de son père, aimant et fragile, qui n’a jamais vraiment été seul.Pour Cath, la question est : va-t-elle réussir à s’habituer à cette nouvelle vie ? Peut-elle le faire sans que Wren lui tienne la main ? Est-elle prête à vivre sa propre vie ? Ecrire ses propres histoires ? Et veut-elle vraiment grandir si c’est synonyme d’abandonner Simon Snow ?

 

Castelmore, 2014
ebook / 5,99 €


Mon avis :

Pour commencer, je dois vous avouer un truc : je ne suis pas une Potterhead *prête à recevoir des tomates en pleine tête*. Je n’ai pas grandi avec Harry Potter, et si je regardais les films à leur sortie au cinéma, je n’ai lu les livres que tardivement (je devais avoir 25 ou 26 ans), et bien que je les ai appréciés, je ne les ai lu qu’une fois^^ Je ne suis pas non plus accro aux fanfictions. A vrai dire, je n’en ai jamais lu. Je ne suis pas une fan dans l’esprit, et je n’ai jamais accordé assez d’importance à un univers au point de vouloir le prolonger par des collections de goodies, des relectures sans fin, des jeux, l’écriture / la lecture de fanfictions, etc.

Ces deux points (le fait que je ne sois pas une Potterhead et que je ne lise pas de fanfiction) ne m’ont pas amenée de moi-même vers le livre Fan Girl. Et pourtant, j’en ai entendu tellement de bien que j’ai essayé. Et l’essayer, c’est l’adopter !

Cette lecture n’a pas été un coup de cœur, mais j’ai passé un excellent moment en compagnie des personnages. Car ce sont eux le gros point fort de ce roman, à commencer par Cath, l’héroïne. Si on peut l’appeler « héroïne »… Car Cath est une grosse flippée de la vie : elle angoisse pour tout, a peur des gens, et vivait très bien sa petite vie en compagnie de sa sœur jumelle (dont elle est inséparable), tout en gardant un œil sur son père un brin dérangé, afin de s’assurer qu’il ne fait pas de « crise ».

Jusqu’au jour où… il faut bien grandir ! Cath doit donc quitter le lycée et le domicile familial pour la fac et ses innombrables étudiants / soirées / trucs ultra angoissants. Elle pourrait peut-être s’y faire si sa sœur Wren ne lui avait pas fait comprendre qu’elle avait besoin de prendre un peu ses distances avec Cath : elles ne partageront donc pas la même chambre d’étudiant, et n’assisterons pas aux mêmes cours…

Très vite, Cath se sent envahie par la peur, au point par exemple qu’elle se nourrit exclusivement de barres de céréales pendant deux jours, par peur de demander à quelqu’un où se trouve la cantine. D’autant plus que sa colocataire Reagan est carrément intimidante, et son petit ami Lévi un peu bizarre… Le seul truc qui la fait vibrer, ce sont les cours d’écriture de fiction, et aussi et surtout ce moment où le soir, elle passe des heures sur son ordinateur à écrire Carry On, une fanfiction de Simon Snow (comprenez Harry Potter) qui connaît un succès immense sur le net : Cath est une star anonyme, et elle est pourtant bien loin de se vanter de ses milliers de followers. Tout ce qui l’intéresse, c’est de s’évader dans ce monde imaginaire qu’elle connaît par cœur, et de réinterpréter les personnages de sa saga préférée dans ses fanfictions.

Voilà un peu le contexte pour Cath, et je dois dire que j’ai tout bonnement adoré suivre le cheminement de ses doutes et de ses pensées dans le roman. On a tous un peu de Cath en nous, et ça fait beaucoup de bien de découvrir un personnage complètement imparfait, terriblement humain ! Une jeune fille qui se terre dans sa chambre plutôt que de profiter de sa vie d’étudiante, qui a peur de parler à ses camarades, de quitter le nid familial, de se retrouver seule, qui n’ose pas parler de sa passion à des inconnus, qui a du mal à se mettre en avant malgré son talent évident dans le domaine de l’écriture, qui angoisse à mort d’avoir un rendez-vous ou un contact physique avec les garçons qu’elle trouve attirants, etc. En fait, c’est hyper rassurant et libérateur de lire ce genre de choses, et je suis sûre que tous les discrets / réservés et tous les angoissés qui ont lu ce roman ont ressenti une sympathie immédiate envers Cath.

Tout ça pour dire que Cath est un personnage unique, imparfait, et en cela très attachante. Et que dire de Reagan et de Lévi ? J’ai adoré ce duo de personnages et la relation qu’ils construisent avec Cath.

A noter que l’histoire de Cath est entrecoupée par des extraits de ses fanfictions de Simon Snow, qui s’inspirent d’Harry Potter mais s’en éloignent quand même assez vite. L’œuvre de Cath relate notamment une romance gay entre deux des personnages de Simon Snow, et leur histoire d’amour intervient parfois en parallèle de celle des protagonistes de Fan Girl. Je n’ai pas particulièrement accroché avec ces passages, mais j’ai bien aimé ce choix de structure narrative, et je suis sûre que beaucoup de lecteurs y ont trouvé leur compte. Je ne vous en dit pas plus : il faut se plonger dedans pour comprendre 🙂

 

En bref :

A travers l’histoire de Cath, Rainbow Rowell raconte un peu du quotidien d’une jeune fille à la fois très entière mais aussi discrète, voire complètement effacée. Une rêveuse qui s’évade dans un monde imaginaire, celui de Simon Snow, à travers les fanfictions qu’elle écrit : un moyen de trouver du réconfort dans un univers connu, pour peut-être trouver plus de force pour affronter le monde extérieur si angoissant ! L’auteur parvient à transformer une histoire ordinaire en un récit touchant et plein de tendresse, qui donne envie de se lover sous la couette avec un thé bien chaud et son livre pour tout l’après-midi 🙂 De nombreux thèmes sont abordés : l’amitié, l’amour, la famille, l’abandon, l’addiction, la maladie… J’ai adoré passer un moment en compagnie de Cath, Reagan et Lévi, trois personnages très attachants qu’on a envie de garder avec soi après avoir refermé le livre. En bref, Fangirl est un très bon roman feel good !
Très bon
8/10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s