winter-marissa-meyer
Adolescents / Young Adult, Chroniques Lunaires, Meyer Marissa, Roman, SF, Très bonne lecture

Chroniques lunaires #4 : Winter – Marissa Meyer

Science-Fiction / Adolescents


winter-marissa-meyerRésumé :

On dit que Winter est encore plus belle que la reine Levana…

La princesse déteste sa belle-mère, qui désapprouve ses sentiments pour Jacin, le séduisant garde du palais. Mais Winter n’est pas aussi faible que Levana le croit. Avec l’aide de Cinder et de ses alliés, elle aurait même le pouvoir de lancer une révolution et de gagner cette guerre qui dure depuis trop longtemps.

Cinder, Scarlet, Cress et Winter réussiront-elles à battre Levana ? Le conte aura-t-il une fin heureuse ?

Pocket Jeunesse, 2016
987 pages / 22,90 €


Mon avis :

Je me suis enfin attaquée à l’ultime tome de cette saga, celui dans lequel le destin de tous les personnages converge vers un seul et même but : renverser Levana et mettre fin à son règne. Si je n’ai pas eu le coup de coeur pour ce dernier opus, j’ai tout de même bien apprécié ma lecture et je considère que cette saga est très réussie, d’autant plus que ses qualités sont présentes dans chaque tome : pas de coup de mou dans cette série, et encore moins dans ce dernier tome !

En effet, le rythme est particulièrement soutenu dans Winter : les rebondissements s’enchaînent, et bien que le roman comporte quasiment mille pages, le récit est fluide et se lit rapidement. Ce tome est celui de la concrétisation de tout ce qui s’est mis en place dans les trois opus précédents, et c’est également pour cela qu’il est bourré d’action. Par moments, on se croirait presque dans un film à l’américaine (avec également ses résolutions de problèmes un peu faciles parfois, il faut bien l’avouer). Mais globalement, on se laisse emporter par cette action omniprésente, on est happé par cette révolution en marche, par la lutte menée par Cinder et ses amis pour renverser Levana et ses partisans.

Bon, j’ai quand même trouvé quelques longueurs, dans le sens où certains rebondissements m’ont paru de trop. Je pense que l’ensemble aurait tout aussi bien fonctionné avec un peu moins de rebondissements justement. Mais bon, c’est vraiment un léger défaut, et je préfère largement ça que de « vraies » grosses longueurs… Là, à aucun moment je ne me suis dit « c’est trop long, j’ai envie d’arrêter ma lecture ».

Le gros point fort de ce tome, c’est que tout s’emboîte comme il faut tout en restant cohérent de bout en bout : Marissa Meyer parvient à inclure tous ses personnages dans un seul et même tome et à leur donner à tous une place équivalente, leur entreprise ne fonctionnant que par ce que chaque membre du groupe y a son rôle. Rien ne fonctionne si on retire un des personnages !

L’auteur fait fonctionner le tout par duo, et constitue un couple dans chaque tome : Cinder/Kai, Scarlet/Loup, Cress/Thorne, Winter/Jacin. C’est sympa parce que ces couples ont tous des fonctionnements différents, les personnalités de chacun sont très éloignées, leurs souhaits également, mais leur point commun est que ce sont des couples « sains », dans le sens où chacun respecte l’autre avec ses qualités et ses défauts et l’aime pour cela. Et ne nous cachons pas, ne pas voir de triangle amoureux dans un Young Adult, c’est tip top 🙂 Malgré tout, cette manière de mettre un couple dans chaque roman, c’est un peu trop « facile » et au bout de quatre tomes, cela devient trop prévisible. Heureusement, la romance, si elle est bien présente, reste cependant assez discrète pour ne pas agacer les lecteurs frileux avec les histoires d’amour.

Autre point positif dans ce tome : le personnage de Winter, of course ! J’ai bien aimé le fait qu’elle refuse d’utiliser son don de manipulation, et que cela a un impact sur sa santé mentale. On se rend alors compte que c’est un personnage à la fois très fragilisé par ce choix et ses conséquences, mais aussi incroyablement fort et courageux d’aller jusqu’au bout de ses convictions et de les assumer, même si cela lui vaut l’incompréhension, voire le mépris de son entourage (sauf de Jacin, son amour d’enfance^^).

En bref, un tome dans la lignée des précédents, qui clôt parfaitement cette saga et referme toutes les portes ouvertes, pour chacun des personnages : l’ensemble est cohérent et ne laisse aucune frustration à la fin, et ça, c’est appréciable 🙂

En bref :

Avec cet ultime tome des Chroniques lunaires, Marissa Meyer clôt avec brio sa saga de youg adult et offre au lecteur une fin cohérente, bourrée d’action, dans laquelle chaque personnage a son importance. Dans chaque tome, l’auteur parvient à moderniser complètement les contes qu’elle choisit de revisiter, en les plaçant dans un univers futuriste, avec des personnages étonnants lui permettant de couvrir une palette de caractères variés (et bien trempés !) et une vraie diversité culturelle (n’oublions pas que Cinder vit à New-Beijing et que Winter est noire !). L’utilisation de ces contes bien connus ne l’empêche pas de proposer une intrigue de fond qui s’en éloigne totalement et qui tient la route de bout en bout.
En bref, une saga réussie qui reprend tous les codes du young adult mais de manière intelligente : Marissa Meyer a su trouver la bonne recette pour plaire à tous sans tomber dans la facilité, le déjà-vu ou la romance à outrance (ni le triangle amoureux !). Une belle performance 🙂
Très bon
8/10

1 réflexion au sujet de “Chroniques lunaires #4 : Winter – Marissa Meyer”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s