Les Légions de Poussière, Tome 1 - Brandon Sanderson
Adolescents / Young Adult, Fantasy, Les Légions de Poussière, Partenariat, Roman, Sanderson Brandon, Très bonne lecture

Les Légions de Poussière #1 – Brandon Sanderson

Fantasy / Jeunesse


Les Légions de Poussière, Tome 1 - Brandon SandersonRésumé :
Joel est un élève de la prestigieuse académie Armedius et un passionné de Rithmatique, cet art qui permet de dessiner d’une simple craie des figures quasi impénétrables et de donner vie à des créatures fantastiques. Mais Joel ne possède pas ce talent. Ayant tout de même réussi à devenir l’assistant de l’éminent professeur Fitch, il se trouve dans le secret de l’enquête sur les disparitions qui frappent les étudiants rithmaticiens de l’université, apparemment attaqués par des crayolins, ces voraces êtres de poussière de craie. Mais comment est-ce possible, ici, si loin de la ligne de front de Nebrask, défendue par les meilleurs Rithmaticiens ? Joel n’appartient peut-être pas à leur caste, mais sa persévérance va lui ouvrir les portes des mystères de cette curieuse magie et en changer à jamais la pratique…

 

Pocket, 2017
499 pages / 8,95 €


Mon avis :

Brandon Sanderson est un auteur prolifique qui non seulement a du talent (ce n’est pas pour rien que j’ai quasiment lu tous ses livres^^), mais qui en plus est capable d’explorer des genres différents, même si la Fantasy reste son genre de prédilection (et ce n’est pas moi qui vais m’en plaindre !). Et en matière de Fantasy, cet auteur ne s’est pas uniquement attaqué à des œuvres pour adultes, mais également à des romans destinés à la jeunesse, comme c’est le cas ici avec le premier tome des Légions de Poussière.

Pour cette raison, la trame de ce roman reste un peu trop simple en comparaison de ce que peut offrir son cycle les Archives de Roshar par exemple, mais le récit n’en est pas moins prenant et efficace. Cela est notamment dû à l’originalité sans cesse renouvelée de l’auteur : une fois de plus, Brandon Sanderson invente un système de magie complètement inédit. La Rithmatique est une magie qui pourrait être qualifiée de science à part entière : elle est basée sur des principes géométriques et arithmétiques, ainsi que sur l’habileté du Rithmaticien à… dessiner à la craie. En effet, cette magie permet à ceux qui la pratiquent de tracer des figures (principalement des cercles et des traits) et des créatures plus ou moins complexes sur le sol ou les murs à l’aide d’une craie, ce qui leur permet d’attaquer leur adversaire ou de se défendre, cette magie étant traditionnellement exercée sous forme de duel lors de son apprentissage. Les dessins réalisés à la craie s’animent lorsqu’ils sont tracés par un Rithmaticien, mais restent de simples dessins s’ils sont réalisés par des individus qui n’ont pas été « choisis » lors d’une cérémonie d’initiation passée à l’âge de huit ans. Ce qui est le cas du héros de ce roman, Joël.

Mais avant de parler de Joël, finissons avec ce système de magie : si je l’ai trouvé original et documenté (chaque chapitre commence avec un schéma explicatif décrivant un type de défense ou d’attaque), j’ai parfois été un peu perdue dans tous ces principes arithmétiques… Il faut dire que la géométrie dans l’espace, ce n’est pas vraiment mon fort. Heureusement, en me concentrant sur l’intrigue et les personnages, j’ai arrêté de me questionner sur le fonctionnement de cette magie, et j’en ai oublié les petites incompréhensions. De plus, vers la fin du roman, les combats en situation réelle m’ont permis de mieux appréhender tous ces principes : la théorie, c’est bien un temps, mais rien ne vaut la pratique !

J’ai bien aimé aussi découvrir que cette magie n’était pas étudiée pour le plaisir, mais dans le but de se défendre contre une menace qui reste assez floue à ce stade de l’histoire : les Crayolins sauvages, des créatures de craie dont on ignore l’origine. Suite à une lutte acharnée, ces Crayolins ont été contenus en un seul lieu, le Front de Nebrask, sur lequel les étudiants de toutes les Académies de Rithmatique sont envoyés à la fin de leur formation, afin de défendre leur peuple contre cette menace.

Pour revenir au personnage principal, Joël, j’ai lu certaines chroniques le comparant à Harry Potter. En effet, Joël est élève dans une académie de magie : Armédius. Cependant, c’est à peu près le seul point commun que j’ai trouvé entre ces deux personnages! Car Joël, s’il est passionné par la magie, n’est malheureusement pas lui-même Rithmaticien. Il est le fils d’un fabricant de craie, décédé dans un accident de train, et d’une femme de ménage, qui passe jour et nuit à récurer le moindre recoin de l’Académie. En vérité, Joël ne devrait même pas avoir la possibilité d’étudier à Armédius, mais bénéficie d’une sorte de passe-droit, parce que son père était proche du directeur de l’Académie.

Depuis son plus jeune âge, Joël est passionné par la Rithmatique et la connais mieux que certains étudiants eux-mêmes. Son approche de la magie est ainsi différente de celle des pratiquants, et c’est ce qui lui permet de proposer des réflexions nouvelles autour de la Rithmatique et de ses règles, comme un scientifique pourrait le faire avec n’importe quelle science. Ce que j’ai apprécié dans ce personnage, c’est qu’il ne se décourage pas face aux obstacles. La vie n’est pas la plus facile pour lui, mais il est heureux de pouvoir étudier la magie, même si sa pratique lui est interdite. C’est sa persévérance et son caractère positif qui vont l’aider à atteindre ses objectifs.

Bien évidemment, c’est un roman jeunesse, et en conséquence, l’intrigue est relativement simple et les obstacles assez facilement surmontés par Joël. L’histoire commence alors que des étudiants d’Armédius disparaissent mystérieusement les uns après les autres, attaqués alors qu’ils sont hors du campus. Le plus étrange, c’est qu’il semble que des Crayolins sauvages soient à l’origine de ces disparitions, et que d’étranges marques, qui ressemblent à des traces de craie mais pourtant inconnues en Rithmatique, sont retrouvées sur les lieux de chaque crime. Ce qui fait vite tiquer, c’est que Joël obtient très facilement une place privilégiée au sein de l’enquête. Et bien sûr, vous vous en doutez, sa contribution à l’enquête va s’avérer significative, et certains rebondissements sont assez prévisibles.

Pour autant, je ne me suis pas ennuyé un seul instant et j’ai adoré suivre les pérégrinations de Joël et de ses compagnons, découvrir des indices concernant l’enquête et m’interroger sur l’origine de la magie et ses possibilités encore inexplorées. L’auteur a vraiment un don pour rendre son intrigue rythmée et efficace ; je lui passe aisément toutes les petites facilités, que j’aurais peut-être davantage soulignées chez un autre. Je ne sais pas si je suis très objective quand il s’agit de Brandon Sanderson, ce roman n’est pas sa meilleure production, mais je prends toujours un énorme plaisir à lire ses œuvres, et celle-ci ne fait pas exception. J’espère que la suite de ce premier roman ne tardera pas trop et en attendant, je me plongerai avec délices dans Le Livre des Radieux !

En bref :

Dans ce roman jeunesse, Brandon Sanderson ne s’embarrasse pas d’une intrigue complexe mais parvient tout de même à offrir au lecteur un récit prenant et efficace. Il invente une nouvelle fois un système de magie original, basé sur le tracé de figures et de dessins à la craie, et qui s’appuie sur des principes géométriques et arithmétiques. Le personnage principal est attachant dans sa persévérance : passionné par la Rithmatique, cette magie étrange, il n’est pourtant pas en mesure de la pratiquer. Et c’est là tout l’intérêt du personnage, car son approche de la magie est résolument différente de celle d’un pratiquant. Encore un aspect original de l’histoire 🙂 Ainsi, malgré quelques bémols (rebondissements prévisibles, obstacles assez faciles à surmonter pour le héros), le plaisir de lecture est bien présent, et on en redemande !
8,5/10

2 réflexions au sujet de “Les Légions de Poussière #1 – Brandon Sanderson”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s