Bilan

New year, new beginnings !


Et si je m’attaquais au traditionnel bilan de fin d’année ?

Ci-dessous une rétrospective de mon année 2017 avec un gros focus sur le côté perso, et un petit aperçu de ce qui m’attend en 2018 !


2017 côté lecture :

Je me suis amusée à retracer mon total de livres lus depuis la création du blog, soit 2010, l’année de mon inscription sur Livraddict, et où j’ai commencé à faire un vrai suivi de ce que je lisais. Et même si j’ai réussi à lire cette année, on voit très nettement une baisse de régime avec 67 lectures « seulement », soit quasiment moitié moins que sur les 6 dernières années (où j’atteignais une moyenne de 121 !)


Rien de très grave, mais cela s’est grandement ressenti sur le blog…

En revanche, je peux être fière de moi côté Pile à Lire, car si celle-ci n’a pas baissé, elle est stable depuis plusieurs années (dommage, je n’ai pas fait de suivi pour la PAL)

2017 côté perso :

Pour autant, je ne me porte pas plus mal qu’avant, et je dois dire que 2017 a été une excellente année à tous points de vue. Après une belle année 2016, je rêvais d’une année 2017 plus équilibrée et plus sereine. Et je dois dire que je considère qu’une grande partie de mes objectifs et de mes « résolutions » ont été atteints 🙂

J’ai trouvé un chouette questionnaire sur le blog de Margaud Liseuse, et j’ai eu envie d’y répondre pour faire une rétrospective sur mon année :

1. Quels ont été vos 5 meilleurs moments de l’année ?

  • Mon séjour d’une semaine au ski au mois de mars : la neige m’avait tellement manqué !
  • Ma retraite de yoga de quatre jours début mai, et de manière générale, tous les cours et ateliers de yoga suivis pendant l’année, car chacun a été un excellent moment et m’a permis de progresser et d’apprendre de moi-même !
  • Mon voyage de trois semaines au Vietnam avec mon homme au mois de mai : un séjour extra à tous points de vue et qui m’a donné encore plus envie de repartir en voyage, et notamment en Asie 🙂
  • Apprendre que j’allais être tata (et le devenir, en toute fin d’année !)
  • Tomber enceinte et me dire que je n’aurais pas pu rêver meilleur moment/circonstances !

2. Vous être vraiment contente que ça soit fini, de quoi s’agit-il ?

Cette année, j’ai passé le cap de la trentaine… et en fait, je le vis plutôt très bien ! La vingtaine, c’était une super période de ma vie, il s’en est passé des choses pendant ces dix ans !! Et pourtant, comme le dit si bien Lucile Woodward dans cet article, je me sens mieux aujourd’hui à 30 ans qu’à 20 🙂 La prochaine dizaine promet également d’être bien remplie et pleine de nouveaux défis, donc oui, je suis contente d’avoir laissé derrière moi une tranche d’âge et d’en découvrir une autre tout aussi prometteuse^^

3. En quoi êtes-vous différente de la personne que vous étiez il y a 365 jours ?

Je me sens plus heureuse et plus confiante, parce que j’ai pris conscience de tout ce qui participe à mon bonheur et que j’ai appris à le chérir. C’est un terme à la mode mais « gratitude » est bien le mot qui me vient à l’esprit : tous les jours, même les plus désagréables, je suis reconnaissante de tout ce que j’ai. Les soucis paraissent tout à coup bien moins graves, relativiser et positiver est ensuite beaucoup plus facile. Ces pensées toutes simples suffisent à illuminer une journée ! Répétez 365 jours dans l’année, et vous serez surpris du résultat^^

4. Avez-vous réussi ou accompli quelque chose que vous avez oublié de fêter ? 

Même si je passe encore beaucoup de temps sur mon smartphone (et notamment sur instagram, qui est mon petit péché journalier), je me suis « désintoxiquée » d’internet et des réseaux sociaux. J’ai vraiment travaillé là-dessus et je ne ressens plus le besoin impérieux de regarder mon téléphone à tout moment, que ce soit pour combler des moments de « vide » (comme le temps dans les transports en commun), ou pire, en présence de mes amis ou de ma famille ! Si je perçois une rechute, je fais un effort pour m’en détacher et prendre le temps de profiter de ce qui se passe autour de moi, ou juste de regarder le temps passer : se déconnecter de ce flux perpétuel d’information, ça fait un bien fou ! Je me sens beaucoup moins saturée et stressée depuis que j’ai pris du recul là-dessus. Je pense que le blog en a pâti un peu, mais l’essentiel, c’est que je me sente mieux comme ça 🙂

Je crois aussi que je n’ai pas assez célébré mon changement de plateforme pour le blog : j’ai enfin sauté le pas en passant sous wordpress avec mon propre nom de domaine. Et même si tout le boulot reste à faire pour rendre ce nouveau site propre et retrouver mon référencement, je suis vraiment contente de l’avoir fait !

5. Sur quoi avez-vous ouvert les yeux cette année ?

Sur la chance que j’ai d’être entourée de personnes bienveillantes au quotidien : je me suis rendue compte que mes amis et ma famille étaient vraiment géniaux, et que j’avais réussi à me constituer un entourage qui me convenait parfaitement. Je passe toujours de bons moments avec chacun d’entre eux et ne souffre d’aucune relation toxique, ce qui n’a pas toujours été le cas ! J’ajouterais même que je m’en sors plutôt bien aussi de ce point de vue-là au niveau professionnel, et c’est loin d’être anodin dans mon bien-être^^

En prenant conscience de cette chance, j’ai aussi ouvert les yeux sur la nécessité de chérir et d’entretenir ces relations : passer de bons moments ensemble, c’est ce qui fait le sel de la vie ! Et faire plaisir à ses proches, c’est se faire plaisir à soi également 🙂 J’apprends petit à petit à faire plus attention à eux.

6. Qui vous a réellement soutenu cette année ?

Mon homme est mon pilier depuis 9 ans déjà, et il continue à l’être chaque jour depuis notre rencontre. Il m’a toujours soutenue dans tout ce que j’ai pu faire et m’a encouragé à chaque fois que j’en avais besoin. C’est aussi un peu grâce à lui que j’ai passé une si belle année, et chacune de mes réussites est également un peu la sienne 🙂 En 2017, il m’a apporté énormément de soutien pour faire face aux petits désagréments de la grossesse et pour me donner confiance dans notre futur à trois !

7. Qu’est-ce que vous avez toléré pendant longtemps mais que désormais vous ne supportez plus ?

Le négativisme de certaines personnes : parfois, on rencontre des gens qui sont constamment négatifs, qui passent leur temps à râler et qui gâchent leur précieuse énergie à diffuser de mauvaises ondes autour d’eux… J’ai désormais beaucoup de mal à côtoyer ces personnes ! Bien sûr, moi aussi je râle et je peux être négative, et je le tolère quand cela est ponctuel, parce qu’on a tous besoin de se décharger un peu, parfois c’est une manière de réclamer du soutien de la part de ses proches… Mais quand c’est systématique et que le pessimisme / négativisme est quasiment un mode de pensée perpétuel, là je fuis !

8. Quelles croyances ou opinions avez-vous abandonné ?

« Tu n’as pas besoin des autres » : j’ai tendance à essayer de résoudre mes problèmes toute seule et à ne pas évoquer mes petits soucis personnels car cela me gêne de réclamer de l’aide ou simplement de me plaindre. J’ai la fâcheuse manie de minimiser ce que je ressens dans certaines situations et à me tasser pour éviter d’attirer l’attention… Avec ma grossesse, je n’ai pas pu faire autrement que de demander de l’aide et des conseils autour de moi, et même si j’ai encore du chemin à faire, je me suis rendue compte que ça faisait du bien de partager tout ça avec les autres, et que même une toute petite aide reçue pouvait vraiment me soulager ! Souvent, nos proches sont heureux de pouvoir nous écouter, nous aider et nous apporter du soutien 🙂

9. Qu’est-ce qui a été vraiment difficile mais qui, au bout du compte, vous a fait grandir ?

Lâcher prise ! Sur ma to-do list, sur les dizaines de trucs que j’ai toujours envie de faire, sur le temps qui n’est pas extensible… Sur le fait que je ne pouvais pas tout faire parfaitement bien, car je ne suis pas Wonderwoman ! Et que pour mieux profiter de chaque chose, il faut ralentir un peu et prendre le temps de les apprécier : on les fait alors mieux et on y prend plus plaisir, plutôt que d’accumuler les activités et de vouloir trop en faire.

10. Si vous pouviez remonter le temps, que diriez-vous à votre moi d’il y a un an ?

Profites : tu es exactement là où tu dois être 🙂

 

What’s next ?

Difficile de faire des plans pour 2018 avec l’arrivée d’un enfant…

Mon principal objectif reste donc de trouver un équilibre dans cette nouvelle vie à trois, sans oublier de profiter au maximum de tous les moments à venir en famille 🙂 J’espère également retrouver mon activité professionnelle dans les meilleures conditions possibles d’ici la fin de l’année.

Alors bien sûr, j’ai plein de petits projets (notamment de loisirs créatifs) à réaliser pendant mon congé maternité (ayant une super convention collective, je devrais bénéficier de six mois de congés après la naissance), mais je me doute bien que je ne pourrais en réaliser qu’une infime partie… Cela reste donc au stade des envies et non de réels projets 🙂 Travailler à remettre en selle le blog fait partie de ces envies, j’espère de tout coeur y arriver !

8 réflexions au sujet de “New year, new beginnings !”

  1. Ton bilan est très positif malgré cette petite baisse au niveau lecture. C’est agréable à lire.
    J’approche de la trentaine (dans trois ans exactement) et je comprends ce que tu veux dire par le rejet du négativisme : c’est lassant ! J’ajouterai même qu’en ce moment il y a une tendance à l’ironie, au sarcasme généralisé au détriment de la bienveillance. C’est dommage 😕
    Bonne année à toi et bonnes lectures !!

    Aimé par 1 personne

  2. Tu dégages de la sérénité et du positivisme, ça fait plaisir ! Cette année 2018 va être merveilleuse avec l’arrivée du bébé. Je te souhaite plein de bonheur dans cette nouvelle aventure à 3. Je continuerai à suivre tes avis livresques au rythme que tu choisiras. Bonne soirée et bonne lecture !

    Aimé par 1 personne

  3. C’est marrant, mais moi c’est quand j’ai commencé à bloguer « sérieusement » que mon rythme de lecture à chuté. Avant je lisais facilement une centaine de livres par an. Mais quand je blogue c’est du temps que je ne passe pas à lire :/
    Joli bilan perso, c’est chouette d’arriver à trouver la sérénité !
    Bonne année !

    J'aime

    1. Oui c’est sûr que bloguer prend aussi beaucoup de temps… Mais disons que quand j’ai lancé mon blog au tout début, je bloguais plus et je lisais plus à la fois, parce que j’avais moins d’activités à côté comme le sport et les sorties diverses, je ne cuisinais pas, etc. (et aussi parce que la première année, j’étais encore étudiante, avec du temps libre à revendre…)

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s