Coeur d'Acier, Fantasy, Sanderson Brandon, SF, Très Bon

Coeur d’Acier, Tome 2 : Brasier – Brandon Sanderson

Fantasy / Science-Fiction


Coeur d'Acier, Tome 2 : Brasier - Brandon SandersonRésumé :
Cœur d’Acier est mort et Newcago est libre. La disparition du tyran aurait dû rendre la vie plus simple, et pourtant David se pose des questions. Mais personne à Newcago ne peut lui offrir de réponses… C’est à Babylon Restored, autrefois Manhattan, gouvernée par la mystérieuse Épique Regalia, qu’il peut espérer les trouver. Se rendre dans une ville oppressée par un nouvel Épique despote est une entreprise délicate, mais David est prêt à courir le risque. Parce que tuer Cœur d’Acier a laissé un trou dans sa vie, à l’endroit où sa soif de vengeance se nichait autrefois. Ce manque a été comblé par une autre Épique : Brasier, que les Redresseurs ont un jour connue sous le nom de Megan. Et David est prêt à se lancer dans une quête plus dangereuse encore que son combat contre Cœur d’Acier pour la retrouver.

Le Livre de Poche, 2017
544 pages / 7,90 €


Mon avis :

Après un premier tome fort sympathique, Brandon Sanderson remet ça avec une suite explosive et encore plus portée sur l’action !

Le jeu des personnages devient plus obscur, et on se demande sans cesse dans quel camp chacun se positionne. Tous les personnages semblent cacher un secret, et tout comme le héros, on ne sait parfois plus à qui faire confiance, qui croire. Cela rend l’intrigue plus complexe et plus poussée que dans Coeur d’Acier. Je me demandais comment l’auteur allait redonner un nouveau souffle à son histoire après les événements du premier tome, et sur ce point, cette suite ne m’a pas déçue 🙂

Ce que j’ai aimé également, c’est que l’horizon du héros s’élargit : dans le premier tome, son unique objectif était de venir à bout de Coeur d’Acier. L’intrigue se concentrait donc sur la ville de Newcago, et les autres villes et leurs Épiques restaient assez lointaines. Dans ce second tome, on découvre d’autres villes, d’autres modes de vie et de pensée, et des situations très différentes de celles de Newcago. De plus, le héros doit se trouver d’autres objectifs, d’autres raison de continuer sa lutte contre les Épiques. Cela devient d’ailleurs intéressant quand ce nouveau monde qu’il découvre le pousse à s’interroger sur sa propre démarche et celle des Redresseurs, remettant en question sa propre quête. Les personnages sont donc loin d’être blancs ou noirs, et se parent de nuances qui étaient moins visibles dans le premier tome.

Autre point majeur, on en apprend plus sur Calamité et sur le passé de Prof et des Redresseurs. Bon, pas assez à mon goût, mais suffisamment pour donner envie de lire la suite 🙂

Il y a tout de même quelques points négatifs, et notamment la facilité avec laquelle le personnage se sort de certaines situations. Certaines choses paraissent trop simples, trop faciles pour ce héros. Autre point, malgré l’action omniprésente, il y a quelques longueurs dans le texte, par exemple quand l’auteur veut décrire comment le héros apprend à se servir d’un objet simulant les pouvoirs d’un Épique. J’ai trouvé ces passages longs et sans grand intérêt, si ce n’est de montrer que manier ces objets demande un temps d’apprentissage (mais vous vous en doutez, le héros est plus fort que la moyenne sur ce point…). J’ai même souvent été perdue dans ces descriptions : trop précises, elles m’ont semblées aussi obscures qu’un cours de physique (oui, désolé, la physique n’a jamais été mon fort ! )

Bref, tout n’est pas parfait dans ce roman, mais comme c’est Brandon, on lui pardonne ces facilités et ces petits couacs, parce que le reste est au top, que c’est hyper visuel et entraînant ! Brasier est donc une lecture divertissante et efficace, comme l’auteur sait si bien les faire^^

En route pour le troisième tome !

En bref :

Malgré quelques facilités et quelques longueurs, l’auteur parvient dans ce second tome à relancer son intrigue et à aller plus loin. Les personnages se parent de nouvelles nuances, ce qui rend leurs relations plus difficiles à déchiffrer : les motivations de chacun ne paraissent plus aussi claires, et le héros ne sait plus vers qui se tourner. Le cadre dans lequel se déroule l’histoire s’élargit, laissant place à d’autres villes et d’autres manières de vivre et de réagir face aux Épiques. Grâce à une écriture très visuelle et à une bonne dose d’action, on oublie vite les facilités prises par l’auteur et on admire l’efficacité de l’ensemble : encore un roman de Brandon Sanderson qui ne reste pas bien longtemps dans la PAL, et dont je lirais la suite 🙂
 
Très bon
7,5/10

1 réflexion au sujet de “Coeur d’Acier, Tome 2 : Brasier – Brandon Sanderson”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s