Adultes, Cédric Sire, Challenge Littératures de l'Imaginaire, Fantastique, Partenariat, Roman, Thriller, Très bonne lecture

La Mort en tête – Sire Cédric

Auteur :Sire Cédric
Édition : Le Pré aux Clercs
Parution : 2013

Pages : 555
Prix : 19,90 €

Genre : Thriller, Fantastique

Le duo d’enquêteurs Eva Svärta / Alexandre Vauvert est en bien mauvaise posture… Ils traquent sans relâche les tueurs psychopathes, mais cette fois ce sont eux les proies d’un criminel sadique. Le suspense est à couper le souffle, le lecteur n’aura pas une seconde de répit.
Tout commence en banlieue parisienne, la séance d’exorcisme d’un enfant de huit ans a tourné au drame. Eva Svärta, policière à la Brigade criminelle, enceinte de quatre mois, se rend sur les lieux. Est-ce un accident ? Comment est vraiment mort cet enfant ?
Sur place, la policière rencontre Dorian Barbarossa. Un journaliste à sensation qui vit depuis des années avec une balle de calibre 22 dans le crâne.
Eva Svärta ne se doute pas encore de la descente aux enfers qui l’attend…

E

n débutant la lecture, j’étais vraiment ravie de retrouver Eva et Alexandre. J’aime beaucoup ces deux personnages , et les voir réunis pour une nouvelle enquête, c’est vraiment super. Enfin super… vous allez vite découvrir que les deux enquêteurs vont se retrouver encore une fois au coeur d’une horrible affaire qui va les ébranler pour de bon.

Je dois dire que ce roman m’a paru plus flippant que les précédents. La tension monte sans relâche, on sent que l’étau se resserre autour du duo, et on imagine mal comment ça pourrait finir autrement que dans un bain de sang. Bref, je me suis franchement inquiétée pour les héros, j’ai trouvé le tueur particulièrement machiavélique. Une véritable course-poursuite dans laquelle Eva et Vauvert sont en position de faiblesse, acculés, presque impuissants face à la rage de ce tueur infernal.
Jusque là, j’ai trouvé le roman excellent. Mais ensuite, le surnaturel apparaît (sur le tard d’ailleurs). Et ça m’a complètement coupée. Dans les précédents romans de Sire Cédric, j’avais bien aimé cette touche de fantastique. C’est ce qui donnait un plus à ses thrillers, et c’est ce qui m’avait attiré au départ. Mais cette fois, ça n’a pas fonctionné, et j’aurai préféré ne pas en voir du tout. Le fantastique ne sert pas à grand chose, à part apporter un peu d’aide (ou pas…) aux deux héros, et j’ai trouvé qu’il s’intégrait mal dans le récit.
Du coup, j’ai eu l’impression que le dénouement se tirait en longueur, sûrement parce que mon intérêt est retombé comme un soufflet après l’apparition récurrente d’éléments surnaturels. La toute fin m’a déçue, même si les dernières lignes (auxquelles je m’attendais et qui ne m’ont pas vraiment surprise) relancent un peu la chose.
Je ressors donc un peu déçue de ma lecture, et pourtant je ne peux me résoudre à mettre une note moyenne à ce roman, qui reste un très bon thriller et qui m’a beaucoup plu sur les deux premiers tiers. Je pense que dans tous les cas, les fans de Sire Cédric ne seront pas déçus. Les novices pourront y trouver leur compte, mais je pense qu’il est préférable d’avoir lu avant au moins un des thrillers mettant en scène Eva et Alexandre, pour ne rien rater de leur histoire et pour apprécier davantage leur évolution dans ce roman par rapport aux précédents.

Un très bon thriller, dans lequel la tension monte crescendo : on se sent impuissant devant l’étau qui se resserre autour d’Eva et Alexandre, qui se retrouvent en position de faiblesse face à un tueur machiavélique. Le roman m’a toutefois un peu déçue : j’ai trouvé le fantastique mal intégré à l’ensemble. Le côté surnaturel de l’intrigue n’a pas fonctionné avec moi, alors que j’avais adoré ce point dans les précédents livres de Sire Cédric. La fin m’a également un peu déçue (sauf les toutes dernières lignes, même si elles étaient prévisibles). Au final, j’ai beaucoup aimé ce livre, mais certains aspects m’ont déçue et je le trouve un peu moins bon que les précédents romans de l’auteur.

7,5/10

3/72

7 réflexions au sujet de “La Mort en tête – Sire Cédric”

  1. J'aime beaucoup la maîtrise qu'il a du suspens, mais j'avoue que parfois c'est un peu tiré par les cheveux et ça décrédibiliser le côté fantastique !
    ça reste une pointure dans le genre ! Bonne journée Ptitetrolle !

    J'aime

  2. J'avais adoré De Fièvre et de Sang, beaucoup moins Le Jeu de l'Ombre ! Celui-ci me donne très envie et je me dis que même si tu semble un peu déçue, il a eu l'air quand même de bien t'accrocher 🙂 Bon faudra d'abord que je me procure le Premier Sang avant de partir sur celui-là ^^
    Une question me titille ? Est-il parti à la recherche d'un personnage mythique pour créer son tueur cette fois ? Comme dans De Fièvre et de Sang ?
    A bientôt 🙂

    J'aime

  3. J'ai aussi eu ce sentiment de malaise concernant le surnaturel dans De Fièvre et de Sang. Je l'ai aussi trouvé mal intégré…mais c'est peut être parce que je ne m'y attendais pas.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s