Adultes, Challenge je lis des nouvelles, Fantastique, Fantasy, Hobb Robin, Nouvelles

L’héritage et autres nouvelles – Robin Hobb / Megan Lindholm


Auteur : Robin Hobb / Megan Lindholm
Édition : J’ai Lu
Parution : 2013

Pages : 347
Prix : 7,10 €

Genre : Nouvelles, Fantastique, Fantasy

D

ans l’une de ces nouvelles, de riches Terrilvilliennes côtoient des vampires, des musiciens extraterrestres, des mendiants et des chats. Dans une autre, une femme, écrivain en herbe, gagne chichement sa vie dans une librairie et s’ennuie. Un jour, un homme entre dans le magasin et va bouleverser son existence. Son nom ? Merlin..

M

algré la bonne qualité des nouvelles de ce recueil, j’ai été un peu déçue parce que je m’attendais réellement à autre chose. Je crois que j’avais envie de lire de la fantasy, j’avais envie de lire du Robin Hobb. Alors que le recueil est principalement composé de nouvelles de Megan Lindholm

D’abord, vous devez savoir que je n’avais encore jamais lu de textes de Megan Lindholm, alors que j’ai quasiment tout lu (et adoré) de Robin Hobb (hormis le Soldat Chamane). J’ai donc été étonnée, et même déroutée, par les différences, bien réelles, entre les deux identités d’une même auteure et les nouvelles qui en découlent.

Les nouvelles de Megan Lindholm posent des problématiques intéressantes (souvent autour de la famille) et mettent en scène des situations dures (avec quelques passages drôles quand même, notamment la nouvelle où on voit apparaître Merlin). La plupart se situent dans le monde tel qu’on le connaît aujourd’hui, auquel viennent se greffer des éléments fantastiques. On retrouve également un peu de SF (même si on ne s’en rend pas forcément compte). Malgré tout le talent de l’auteure, il m’a manqué la petite étincelle qui rend une nouvelle vraiment percutante. Je n’arrive pas du tout à mettre le doigt sur ce qui manque à ces nouvelles, et c’est franchement frustrant !

J’avoue m’être sentie plus à mon aise avec les nouvelles de Robin Hobb. J’ai aimé me retrouver en terrain connu, dans l’univers des Six-Duchés, auprès des Vivenefs, ou en compagnie de personnes ayant le Vif. Même si les problématiques soulevées sont différentes, et peut-être moins intéressantes que dans les nouvelles de Megan Lindholm.
Par contre j’ai bien aimé les quelques lignes de l’auteure avant chaque nouvelle. Elle nous parle de ses inspirations, de ses chats, de ses deux facettes d’auteure (Robin Hobb et Megan Lindholm) et de son travail d’écriture. Ces courts passages permettent au lecteur d’apporter davantage de sens aux nouvelles présentées, et aussi de découvrir un peu plus l’auteure. 
L’héritage et autres nouvelles est un recueil qui permet de saisir les différences, mais aussi les points communs, entre les deux facettes d’une même auteure. Les quelques lignes au début de chaque nouvelle permettent d’en apprendre plus sur elle et sur sa façon d’écrire, ce qui est plus qu’appréciable. 

Les nouvelles sont variées, certaines plutôt SF, d’autres plutôt fantasy, ou encore ancrées dans notre réalité mais avec une pointe de fantastique. Les sujets abordés sont toujours intéressants, les personnages restent le point fort de l’auteure et évoluent ici dans des environnements souvent difficiles. Un recueil appréciable, même s’il m’a manqué un petit quelque chose pour en faire une lecture réellement marquante.
7/10

40/60
3/6
16/26

10 réflexions au sujet de “L’héritage et autres nouvelles – Robin Hobb / Megan Lindholm”

  1. Je ne l'ai pas lu, par contre je suis étonnée et contrariée par la mise en page. Sans cette critique, à simplement voir la couverture, je n'aurai jamais su que Megan Lindholm, auteure totalement inconnue pour moi, avait participé à la création de l'ouvrage. Je trouve ça très irrespectueux pour cette écrivaine de ne même pas la mentionner sur la couverture.

    J'aime

  2. Megan Lindholm et Robin Hobb sont une seule et même personne, mais sous deux pseudonymes différents. Et le nom de Megan Lindholm est bien mentionné sur la quatrième de couverture et à l'intérieur du livre !

    J'aime

  3. Ah bête que je suis, j'aurai du m'en douter ! Ca m'apprendra à écrire avant de me renseigner x) ( je ne suis pas grande lectrice de Robin Hood alors je ne connaissais pas son vrai nom ) Au moins j'aurai apprit quelque chose aujourd'hui. En te lisant j'étais persuadé qu'il s'agissait de deux personnes différentes d'où ma méprise. Mea Culpa.

    J'aime

  4. J'avais commencé « Le Dieu dans L'ombre » qui était écrit sous le pseudonyme de Megan Lindholm et j'ai eu la même réaction que toi…
    C'est assez déroutant de se dire qu'un même auteur, sous des pseudonymes différents, et seulement ça, peut écrire des choses aussi diverses !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s