Adolescents / Young Adult, DeStefano Lauren, Lecture sympathique, Roman, SF

Le Dernier Jardin #2 : Fugitive – Lauren DeStefano

Science-Fiction / Young Adult


Le Dernier Jardin, Tome 2 : Fugitive- Lauren DeStefanoRésumé :
Rhine rêvait de liberté… Elle s’est enfuie de sa prison dorée avec son ami Gabriel. Dans un monde impitoyable où l’espérance de vie ne dépasse pas vingt-cinq ans, la malveillance des hommes est pire que la mort. Échappée d’un enfer pour plonger dans un autre, Rhine devra faire preuve d’un courage exemplaire pour accomplir son rêve de liberté et et profiter des quelques qui lui restent à vivre.
Castelmore, 2012
344 pages / 15,20 €

Mon avis :

Avant de commencer Fugitive, j’avais lu plusieurs avis de blogueuses déçues de ce deuxième tome. C’est donc pleine de curiosité et d’appréhension que j’ai entamé cette lecture. Au final, je n’ai pas été déçue par Fugitive, mais je lui ai trouvé quelques défauts qui me font penser qu’il est en-dessous du premier tome.

Je m’explique : la première chose qui m’a frappé dans Fugitive, c’est que l’intrigue de départ ressemble beaucoup à celle du premier tome. Après avoir cru à sa liberté, Rhine se retrouve à nouveau dans un univers clos, étouffant, sous la coupe d’une femme qui paraît complètement folle. Cet environnement est encore plus déshumanisant que le manoir de Vaugh, et Gabriel est la seule chose qui maintient Rhine combattive. S’en suit une lente descente aux enfers pour nos deux personnages, qui en viennent presque à regretter leur cage dorée au manoir…

J’ai donc trouvé l’intrigue globalement redondante par rapport au premier tome, Rhine se retrouvant à nouveau coincée et cherchant à s’enfuir à tout prix. Cependant, le récit est bien plus noir que dans Ephémère, et Lauren DeStefano maîtrise parfaitement son univers. Son écriture parvient très bien à instaurer un malaise croissant chez le lecteur, conduisant Rhine dans des gouffres de désespoir et de souffrance, ne sachant plus bien ce qui est réel ou non du fait des nombreuses drogues qui troublent son jugement. Toute cette partie paraît longue au lecteur (elle dure près de la moitié du livre), mais il faut avouer que l’ensemble est bien maîtrisé.

On apprend également quelques petites choses sur Vaugh, ses manigances et son but final. Malgré tout, l‘auteure a été un peu trop avare de révélations à mon goût, mais j’ose espérer que le grand final nous en apprendra plus et nous étonnera. Car après Fugitive, on se dit que tout pourrait arriver…

Un des reproches que je ferais également, c’est que le décor dystopique n’est pas assez développé. L’auteure semble tellement chérir les huits clos que depuis le début du premier tome, on ne fait que passer d’un univers fermé à un autre (Rhine enfermée chez elle avec son frère, puis le manoir de Vaugh, et rebelotte dans Fugitive). J’avais espéré que l’évasion de Rhine nous amènerait à en savoir plus sur l’extérieur, sur le fonctionnement du monde. Le définir principalement par la maladie qui touche la nouvelle génération, c’est trop réducteur, pas assez développé pour moi. On a quelques éléments dans ce tome, sur le président et la politique, sur l’existence de mouvements « pronature » et « proscience », mais tout ça tient en une page et laisse le lecteur un peu sur sa faim.

 

En bref :

Lauren DeStefano maîtrise parfaitement son univers et plonge le lecteur dans une ambiance de plus en plus oppressante : le sentiment de malaise qui se dégage du récit ne nous quitte pas tout au long de la lecture. J’ai cependant trouvé l’intrigue redondante par rapport à Ephémère et les révélations trop peu nombreuses par rapport à mes attentes. J’aurais également apprécié un peu plus d’éléments sur l’univers dystopique inventé par l’auteure, qui reste pour le moment très vague dans l’esprit du lecteur, par manque d’informations. Un tome que j’ai trouvé en-dessous du premier malgré ses qualités.
Pas mal

7/10

10 réflexions au sujet de “Le Dernier Jardin #2 : Fugitive – Lauren DeStefano”

  1. En ce qui me concerne, ce fut vraiment une rude déception, notamment car, comme tu l'indiques bien, l'univers n'est vraiment pas assez développé à mon gout. Néanmoins, je lirais la suite avec plaisir !

    J'aime

  2. Comme j'vais lu des avis mitigés avant de me lancer, je m'attendais déjà à quelque chose d'un peu moins bien que le premier, du coup je n'ai pas été spécialement déçue, malgré les points négatifs que j'évoque dans ma chronique

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s