Challenge Fantasy sous un chêne, Coste Nadia, Fantasy, Fedeylins, Jeunesse et Young Adult

Fedeylins, Tome 1 – Nadia Coste

  • Le synopsis :
Comme tous les fedeylins, petits êtres ailés vivant au bord d’une mare qui constitue leur monde, Cahyl éclot sur un nénuphar. Comme tous les fedeylins, il doit braver la noyade et de dangereux poissons avant d’atteindre le rivage. Comme tous les survivants de cette première épreuve, Cahyl se présente devant les Pères Fondateurs, avide de connaître la caste choisie pour lui et l’avenir tout tracé qui l’attend.
Mais Cahyl est différent : il lui manque la marque qui le lierait à son destin. Son existence même fait trembler les bases de sa société et cela, tout le monde n’est pas prêt à l’accepter.

  • Mes impressions :
Voilà un livre dont j’ai beaucoup entendu parler, et toujours en bien. J’avoue que je n’ai même pas relu la quatrième de couverture avant de l’acheter tellement j’étais sûre d’aimer. Oui parce que j’ai tendance à faire confiance à certains avis de blogueurs qui ont des goûts similaires aux miens, et après tout, j’ai déjà eu raison à plusieurs reprises de me fier à l’avis de la blogosphère.
Et bien cette fois, j’aurai du y regarder de plus près, car je sors très mitigée de ma lecture. Je me suis ennuyée à peu près durant les 3/4 du livre, soit 300 pages environ. Déjà, je dois dire que je n’ai pas été spécialement émerveillée du petit monde des Fedeylins. Je pensais que l’auteure allait nous livrer un univers innovant, et en fait ce n’est pas vraiment le cas. Ce qui est assez drôle c’est qu’au début je n’arrêtais pas de m’imaginer les Fedeylins comme la colonie de fourmis dans le film 1001 pattes !
Donc déjà, l’univers n’a pas su me surprendre ni me charmer. Ensuite, l’intrigue est franchement lente à se mettre en place, il ne se passe rien pendant 300 pages, on tourne en rond, ça se répète, on sait déjà ce qui va arriver… Et surtout, le personnage principal, Cahyl, ne m’a pas plu. Alors certes, il est plus intelligent que les autres, il est spécial, il a bon caractère et tout, mais franchement, on a envie de le secouer et de lui dire de se bouger les fesses au lieu de rester là à se plaindre de ce qui ne va pas dans sa vie ! Il subit tout les événements sans jamais réagir à temps, il observe, et finalement, moi je trouve qu’il est presque comme les autres Fedeylins : il accepte et il se tait.
Malgré cela, les 100 dernières pages ont su éveiller ma curiosité : j’attendais les événements qui s’y déroulent depuis le début, et j’ai été bien contente de pouvoir enfin les lire, après 300 pages qui se traînaient en longueur. L’intrigue fait un bon en avant (enfin, du point de vue du reste du livre, parce que ce n’est pas non plus extraordinaire hein !), et au final, même si depuis les premières pages on sait qu’on en viendra à cette fin, on a quand même envie de lire la suite.
En fait c’est ça le tour de force du bouquin : j’ai lutté à la lecture, je me suis ennuyée, rien ne m’a vraiment surprise ou enchantée, et pourtant, j’ai quand même envie de continuer l’aventure. Parce qu’un petit quelque chose a éveillé ma curiosité. Parce que je ne peux qu’espérer que les tomes suivants seront plus rythmés et contiendront plus de révélations et de surprises.
Mon avis reste donc assez mitigé, mais j’ai l’impression qu’il pourrait évoluer en fonction de ce que je vais trouver dans le prochain tome. Je ne pourrais me faire un avis définitif qu’à ce moment là, donc rendez-vous au tome 2 !
  • Ce qu’il faut retenir :
Une lecture dont je sors avec un sentiment très mitigé : je me suis ennuyée durant une grande partie du livre. J’y ait trouvé des longueurs, des répétitions, une intrigue qui n’avançait pas d’un pouce et un personnage principal mou du genou, que j’avais envie de secouer ! Même si la fin manquait grandement de surprise, les événements s’accélèrent et on commence à se prendre au jeu. Ce sont ces 100 dernières pages qui sauvent la mise et me donnent malgré tout envie de continuer l’aventure des Fedeylins.
5,5/10
Mouais… Trolle n’est pas super emballée

CITRIQ

 1 livre lu

9 thoughts on “Fedeylins, Tome 1 – Nadia Coste”

  1. Oh, c'est dommage que tu n'aies pas été plus charmée que ça par la lecture. J'en garde un très bon souvenir.

    J'avais trouvé que ce petit monde était emplit de poésie.

    Ehhh, c'est rigolo ta comparaison avec les personnages de 1001 pattes, je suis plutôt d'accord avec toi, j'avais eu cette image en tête également ^^

    Je n'ai toujours pas découvert la suite, mais je prendrai plaisir à le faire en tout cas quand l'occasion se présentera.

    J'aime

  2. Ah oui, le rapprochement avec les fourmis des 1001 pattes n'est pas idiot ! 🙂
    Quand on lit les chroniques d'autrui, je pense que parfois on s'attend à mieux. Quand j'ai commencé le premier tome, les Fedeylins ? Cela n'existait même pas sur la toile, zéro chronique alors forcément… 🙂
    Moi j'ai beaucoup aimé pour les ambiances et la description des émotions.

    J'aime

  3. Voilà pourquoi il ne faut pas lire trop d'avis, ça nous fait imaginer un livre exceptionnel et on est forcément déçu après. Moi j'avais beaucoup aimé l'univers des Fedeylins, mais j'avais préféré le tome 1 au 2 alors… pas sûre que tu aimes la suite.

    J'aime

  4. Je viens de finir cette lecture et je suis d'accord sur deux points avec toi. Il y a beaucoup de passages assez lents qui retardent la montée du suspens… et l'univers de ce petit monde manque de charme et de fantasy. Il n'en reste pas moins que tous les beaux sentiments qui sont exaltés rendent ce livre finalement assez sympathique, surtout sur la fin. Je commençais à me sentir seule car je n'ai lu que d'excellentes critiques !!! je suis plus mitigée moi aussi.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s