Beaux Livres, Challenge ABC Imaginaire 2012, Fantastique, Ortega Cris, Pas Mal

Le Royaume Sans Nom – Cris Ortega

  • Le synopsis :

Il existe, entre veille et songe, un Royaume sans Nom. Là, un arbre dissimule entre ses branches mille histoires oubliées. Entre les brumes éthérées de songes perdus se trouvent les histoires des condamnés, émergeant des branches de l’arbre qui s’abreuve aux eaux claires de la Fontaine de l’Oubli…

  • Mes impressions :
Cris Ortega est une illustratrice que je ne connaissais pas, jusqu’à ce que je gagne ce livre dans un concours organisé par Harmony. J’ai beaucoup aimé les premières pages, une sorte d’introduction qui explique au lecteur qu’il va entrer dans Le Royaume Sans Nom, au pied d’un arbre millénaire dont chaque feuille raconte une histoire. Nous rencontrons alors Trèfle, une jeune femme qui va nous guider dans ce royaume oublié.
Le recueil est composé de quatre histoires écrites par Cris Ortega mais inspirées de contes déjà existants, comme par exemple celui de Lorelei (mythologie germanique) ou d’Arachné (mythologie grecque). J’ai tout particulièrement apprécié l’histoire d’Arachné et celle d’Elisa (la vengeance d’une maîtresse délaissée par son amant). Cependant, j’ai trouvé les transitions entre les histoires un peu maladroites, et le langage utilisé assez familier et en même temps très ampoulé. C’est sans doute dû à la traduction, mais ça m’a fait une impression bizarre.
Concernant les illustrations, elles me font penser à du Victoria Francès (pour le côté gothique et l’ambiance sombre) et à du Mélanie Delon (dans les couleurs, le trait, le style global du dessin). Certaines images sont vraiment très belles, mais il y a un petit quelque chose qui me dérange, surtout dans les visages. D’ailleurs j’ai trouvé qu’on ne reconnaissait pas toujours bien les personnages d’une illustration à une autre. Au contraire, j’ai trouvé les décors magnifiques. Donc de belles images, mais avec un petit je ne sais quoi qui fait que ce n’est pas un coup de cœur.
  • Ce qu’il faut retenir : 
On découvre dans ce bel album quatre contes inspirés de mythologies existantes et réécris par Cris Ortega. Les dessins sont très jolis, voguant entre le style de Victorias Francès et celui de Mélanie Delon, et le texte est sympathique malgré quelques tournures de phrases qui sont de trop. Un petit quelque chose me gêne également avec les visages, et j’avoue que les réalisations de Mélanie Delon (dont je suis fana) me semblent un cran au dessus. Un artbook qui ne révolutionne pas le genre, mais à découvrir tout de même !
7/10
Un livre sympa, Trolle aime !

CITRIQ

5/26

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s