Fantasy, Le Porteur de Lumière, Partenariat, Très Bon, Weeks Brent

Le Prisme Noir – Brent Weeks

  • Le synopsis :
Plus la lumière est vive, plus l’ombre est profonde.
Gavin Guile est le Prisme, l’homme le plus puissant du monde. Empereur et magicien, il est le gardien d’une paix bien fragile. Et d’un terrible secret.
Les Prismes ne vivent jamais vieux, et Gavin sait exactement combien de temps il lui reste : cinq ans… et cinq missions impossibles à accomplir.

  • Mes impressions :
Après mon gros coup de cœur pour la trilogie de l’Ange de la Nuit, je ne pouvais que me jeter sur le nouveau Brent Weeks, et encore plus après avoir visionné la bande-annonce concoctée par son éditeur américain. Me voilà donc avec Le Prisme Noir en main, à observer la très belle couverture pour tenter de deviner ce qui m’attend… Qu’on se le dise : la carrière de Brent Weeks n’est pas près de s’arrêter ! Si je n’ai pas eu le coup de cœur pour ce premier tome, je n’en suis pas loin, et je pense qu’il va tomber pour le tome suivant 🙂
Comme pour l’Ange de la Nuit, j’ai beaucoup apprécié les personnages, et notamment les personnages féminins. Dans sa précédente trilogie, il y avait encore Hélène qui m’insupportait, mais à côté il y avait Vi, et ça rattrapait tout. Ici, il y a Liv et Karris, et aussi la mère de Gavin, toutes des femmes à la fois fragiles et fortes, et terriblement attachantes. Ce que j’adore aussi, c’est que l’auteur a recours à des personnages principaux ambigus : dans l’Ange de la Nuit, Durzo Blint est un assassin, et pourtant il y a du bon en lui, et je l’adore ! Ici, c’est pareil : Gavin Guile, le Prisme, est un homme de bien, et pourtant au fil du récit on apprend toutes les horreurs qu’il a commises et on ne sait plus quoi penser. Brent Weeks joue beaucoup là-dessus, y compris avec d’autres personnages, et ça les rend plus intéressants, plus réalistes, et plus attachants.
Le gros point fort du livre, c’est aussi son univers : j’ai pensé plusieurs fois à Brandon Sanderson et son allomancie, car dans le Prisme Noir, on retrouve aussi une magie originale et insolite : certaines personnes peuvent créer des couleurs, chaque couleur correspondant à une matière particulière qui a des usages spécifiques, et à laquelle est reliée une émotion (rouge pour la colère, vert pour la sauvagerie, bleu pour l’ordre et la logique, etc.). Et surtout, elle semble fonctionner sur des bases scientifiques (je n’ai pas toujours tout saisi d’ailleurs, mais l’auteur ne s’y attarde pas trop donc ça va). Il y a des règles, et tout le monde semble les accepter, mais nous, on aimera bien savoir pourquoi ça fonctionne comme ça ! Par exemple, pourquoi les Prismes ne vivent que sept, quatorze ou vingt-et-un ans, des multiples de 7 ? Pourquoi existe-t-il 7 couleurs ? Des questions qui vont à mon avis trouver des réponses dans les prochains tomes.
Bon et puis n’oublions pas la patte de Brent Weeks, c’est-à-dire l’action, l’action et encore l’action ! On ne s’ennuie pas une seule seconde, les intrigues se mettent en place, les secrets se révèlent petit à petit, les guerres se préparent, et nous on trépigne ! Ce qui est bien et qu’il faut noter, c’est que la narration était parfois un peu brouillon dans la trilogie de l’Ange de la Nuit, avec des ellipses temporelles de trop, et parfois tellement d’action qu’on ne comprenait plus où on en était. Mais là, l’auteur a su corriger ses petits défauts d’écritures pour nous livrer un livre beaucoup plus construit, et la lecture en devient d’autant plus facile et intéressante.
Bref, je vous le recommande, et j’attends de pied ferme le tome 2 !
Un grand merci aux éditions Bragelonne et à Livraddict pour ce super bouquin !
  • Ce qu’il faut retenir :
Brent Weeks nous livre là le premier tome d’une trilogie qui s’annonce aussi bonne, voire plus, que l’Ange de la Nuit. Les personnages sont toujours aussi attachants, et l’auteur joue sans cesse sur leurs côtés à la fois bons et mauvais, avec souvent une pointe d’humour rafraichissante. L’univers est bien construit et s’appuie sur une magie originale digne d’un Brandon Sanderson. Sans oublier une action très présente, qu’on apprécie d’autant plus que l’auteur a su corriger ses petits défauts d’écriture.

Vous l’avez compris : je signe direct pour le prochain tome ! Et je vous encourage à vous lancer dans l’aventure vous aussi 🙂
8/10
Super, Trolle en redemande !

9 thoughts on “Le Prisme Noir – Brent Weeks”

  1. Aaaah 🙂 J'avais peur d'un flop après sa trilogie « L'ange de la nuit », c'est chouette ! Bon, mais le tome 2 est attendu pour quand ? Histoire de savoir si je m'y jette ou non.

    J'aime

  2. Je resisterai !! Je resisterai jusqu'à ce que la trilogie soit finie ! Je resisterai ! Je suis contente qu'il soit aussi bon que l'ange de la nuit! Après avoir lu qqs commentaires de personnes disant qu'elles etaient perdues dans les premieres pages j'avais un peu peur. J'ai hate de pouvoir me le mettre sous la dent 🙂 .

    J'aime

  3. Et bien, tu m'as encore convaincue XD

    C'est rare que je passe sur ton blog, sans ajouter un livre à ma Wish-list et celui-ci va aller la rejoindre de ce pas !

    je vais aller jeter un oeil au trailer dont tu parles aussi 🙂

    J'aime

  4. Tout pareil que toi, j'ai adoré ce premier tome ! J'aime beaucoup l'ambiguïté des personnages, c'est plutôt rafraichissant. Et puis, bon, l'auteur ne rechigne pas devant les révélations, il m'a bluffée ! J'espère qu'il ne faudra pas attendre 3 ans avant d'avoir la suite, il n'y a même pas encore de date prévue pour la vo…

    J'aime

  5. Ahhh enfin quelqu'un qui a aimé autant que moi 🙂 C'est aussi ce que j'ai aimé dans le livre, cette ambiguïté des personnages. Pour la suite, j'espère aussi que ça na va pas être trop long…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s