BC Fantasy 2011, Challenge ABC Fantasy/Bit-Lit 2011, Fantasy, Les Bannis et les Proscrits, Pas Mal

Les Bannis et les Proscrits, Tome 1 – James Clemens

  • Le synopsis : 

Par une nuit fatale, dans le merveilleux pays d’Alasea frappé par une malédiction, trois mages firent un ultime acte de résistance, sacrifiant tout dans l’espoir de préserver le bien. Cinq cents ans plus tard, au jour anniversaire de cette nuit sinistre, une petite fille hérite d’un pouvoir perdu depuis longtemps. Mais avant qu’elle puisse comprendre son terrible don, le Seigneur Noir lance ses monstres ailés pour la capturer et lui rapporter la magie embryonnaire qu’elle détient. Fuyant les hordes des ténèbres. Elena est précipitée vers une issue terrible… et vers la compagnie d’alliés inattendus. Formant avec eux une bande de parias et de hors-la-loi, elle va tenter de combattre les forces implacables du mal et de secourir un empire autrefois glorieux…

  • Mes impressions : 

Ca faisait pas mal de temps qu’on me parlait de cette saga, en me disant : « tu vas voir, tu vas adorer! ». Pourtant, je n’avais jamais été vraiment attirée par le tome 1, ni par les suivants. Et puis d’un coup, après tout ce temps, je me suis lancée ! Si je ne suis pas déçue d’avoir entamé cette saga, je ne suis toutefois pas 100 % emballée. 
Tout commence sur les chapeaux de roues : l’auteur capte notre attention dès les premières pages en utilisant comme narrateur un professeur enseignant à ses élèves un savoir mystérieux et réservé à quelques privilégiés… On se retrouve dans la peau d’un de ces étudiants, dont on a mis entre les mains un exemplaire d’un livre qui relate une histoire dangereuse, dont il ne faut parler à personne… Que de mystère ! J’ai tout de suite adhéré à ce concept, et je suis entrée immédiatement dans l’histoire auprès d’Elena et de son frère. 
Les événements s’enchainent à une vitesse phénoménale, et on a très envie d’en savoir plus sur tous les points d’ombres soulevés tout au long du récit. Malheureusement, l’intrigue avance en fait très peu dans ce tome. Finalement, il ne sert qu’à introduire le contexte et surtout les différents protagonistes. Car on retrouve toute une galerie de personnages variés dont les chemins vont se croiser, un peu à la manière de la Communauté de l’Anneau chez Tolkien. On y trouve une sor’cière, un membre d’une ancienne confrérie, un og’re, un métamorphe (appelé si’lura), un el’phe, une nyphai (une nymphe des bois), un guerrier à la hache, et d’autres encore, sans oublier le fameux grand méchant, le Seigneur Noir. 
J’ai donc retrouvé quelques similitudes avec le Seigneur des Anneaux, tant au niveau des personnages (Kral qui m’a fait penser à Gimli, le Seigneur Noir qui fait penser à Sauron, les monstres ailés qui font penser aux Nazguls) qu’au niveau du récit (la galerie de personnages qui se rejoint pour mener une quête commune, les passages dans les sous-sols qui font penser aux mines de la Moria, avec l’apparition de gobelins en masse). Néanmoins, j’ai beaucoup apprécié certains personnages, et j’ai hâte de voir comment ils vont évoluer dans la suite (je pense notamment à Tol’chuck l’og’re – je ne me fait pas appeler Ptitetrolle pour rien hein ^^ Les ogres et les trolls, c’est assez proche nan ? – et à Kral le montagnard à la hache). 
Malgré un rythme soutenu, l’intrigue avance donc à petits pas et la galerie de personnage est si importante que ceux-ci ne sont pas assez approfondis à mes yeux et souffrent de quelques stéréotypes. Certaines idées semblent fortement calquées sur le Seigneur des Anneaux et ce premier tome n’est en fait qu’une introduction à la suite qui, je l’espère, sera un peu plus riche en révélations ! Des défauts donc, mais j’ai été tellement entraînée par le début du livre que j’ai beaucoup d’espoir pour la suite. J’envisage donc de continuer la saga, en espérant que l’ensemble se bonifie au fil des tomes ! 
  • Ce qu’il faut retenir : 
Une trame et des personnages très classiques pour un premier tome au rythme soutenu mais dont l’intrigue avance malheureusement trop lentement par rapport à l’action très présente. Ce premier opus vise surtout à mettre en place le décor et à nous présenter une véritable galerie de personnages qui, je l’espère, seront plus développés par la suite. Le Feu de la Sor’cière n’est pas un chef d’œuvre, mais le potentiel est là, et le début du livre m’a tellement emporté que j’en redemande : je rempile pour le tome 2 ! 
6/10 
Un livre sympa, Trolle aime !

14 thoughts on “Les Bannis et les Proscrits, Tome 1 – James Clemens”

  1. J'ai eu le même ressenti que toi, mais je n'ai pas lu le seigneur des anneaux.C'est vrai que ce tome n'est qu'un introduction, mais tu verras, la suite est beaucoup plus intéressante 🙂

    J'aime

  2. Ton avis est encourageant quand même, malgré les quelques petits défauts que tu trouves! Ca me donne encore plus envie de le commencer bientôt ^^ (surtout si ça ressemble par certains côté au SDA, ça me rend curieuse =D)

    J'aime

  3. @ Phooka : merci, j'avais fait la faute partout :/

    @ Freelfe, Mimipouss et Minidou : j'espère entamer la lecture du tome 2 dans les prochains mois ! D'ailleurs Minidou si jamais tu lis le tome 1 bientôt, on pourra se faire une LC sur le tome 2 🙂

    J'aime

  4. j'ai commandé le premier tome et je le reçois samedi normalement. Malgré les petites défauts que tu soulèves, je crois qu'il ne va pas rester longtemps dans ma PAL ^^

    J'aime

  5. Ah un livre sympa que tu aimes, quand même 🙂
    Je crois que je te l'ai déjà dit, mais on m'a offert le tome 3 (oui, tout seul) ; je n'ai jamais commencé à lire la série.

    J'aime

  6. J'ai pas réussi à te suivre sur ce coup pardonne moi 😦
    Semaine très difficile malheureusement. En tout cas, j'ai hâte de le continuer ! (Là je t'avoue un petit livre no prise de tête pour me remettre de la semaine ça me fait du bien)

    J'aime

  7. Tous vos messages sont encourageants pour la suite 🙂

    @ Acro : il serait temps de lire le tome 1 du coup !!

    @ Serega : Pas de soucis, prends ton temps, et puis on pourra lire la suite ensemble aussi 🙂

    J'aime

  8. Je l'ai lu il y a très longtemps et je me rappelle avoir bien aimé. N'ayant pas lu Le Seigneur des Anneaux (pas taper! lol), je n'ai pas relevé les défauts que tu cites, à part le fait qu'il ne se passe pas grand chose au final, puisque ce premier tome sert d'intro à la série!
    Il faudrait d'ailleurs que je lise la suite!

    J'aime

  9. Ces défauts ne m'ont personnellement pas dérangée… à vrai dire je ne les aurais même pas mentionnés!! J'aime beaucoup la plume de Clemens, l'habile façon qu'il a de tout de suite nous mettre en situation (le contrat et notamment la première phrase « l'auteur est un menteur ») très stylisée!
    Je trouve que j'histoire est parfaitement menée, avec un certain rythme, qui peut justement paraître lent mais qui s'accélère ensuite, en enchaînements précipités et calmes… parfaitement maîtrisé!! =)
    Et l'histoire ne s'essouffle jamais jusqu'à la fin, et recherchée ; avec une tension et un suspense qui nous force à continuer (comme par exemple découvrir l'identité du narrateur!!)
    Bref, pour moi c'est du tout bon!
    Je te conseille de lire la suite, tu verras…

    J'aime

  10. On m'a dit que son autre saga (tome 1 : l'ombre de l'assassin) était un peu plus « mature », et on me l'a justement prêté ! Il va falloir que j'essaye ça au plus vite !
    Et bien sûr je compte lire la suite des bannis et des proscrits^^

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s