Colin Fabrice, Fantastique, Jeunesse et Young Adult, Pas Mal

Bal de Givre à New York – Fabrice Colin

  • Le synopsis :
Anna Claramond ne se souvient plus de rien. Seul son nom lui est familier. La ville autour d’elle est blanche, belle, irréelle. Presque malgré elle, la jeune fille accepte les assiduités du beau Wynter, l’héritier d’une puissante dynastie. Bal de rêve et cadeaux somptueux se succèdent avec lui mais Anna sent que quelque chose ne va pas. Qu’elle est en danger. De plus, des indices et des messages sont semés à son attention par l’insaisissable Masque, un fugitif recherché. Qui est son ennemi, qui est son ami ? Anna sait qu’elle doit se souvenir. Mais que lui réservera sa mémoire une fois retrouvée ?

  • Mes impressions :
Quand j’ai ouvert ce bouquin, je venais de quitter Codex Merlin de Robert Holdstock, avec un univers et une intrigue riches et complexes. J’avais donc besoin de quelque chose de léger, avec une intrigue simple, un roman court, histoire de m’aérer les neurones. Je dois dire que j’ai très bien choisi ma lecture puisque Bal de Givre à New York se lit hyper rapidement et que le registre utilisé par Fabrice Colin est à mille lieux de celui de Robert Holdstock…

Qu’ai-je pensé de cette lecture ? Eh bien tout d’abord, pour les raisons que je viens d’évoquer, j’étais dans de bonnes conditions pour apprécier ma lecture : je cherchais quelque chose de rafraichissant, et je l’ai trouvé. Mais mon humeur conciliante ne suffit pas pour déclarer que ce livre est un chef d’œuvre : de nombreuses choses ne m’ont pas plu, et au final, ça donne un avis assez mitigé, qui tire sur le « pas mal ».

Premièrement, ce que j’ai apprécié dans ce livre, c’est l’univers créé par l’auteur. Fabrice Colin arrive très bien à nous transmettre sa vision de ce New York étrange dans lequel déambule notre héroïne, Anna. L’ambiance est très particulière, onirique, pleine de lumière et d’ombres à la fois, froide (y’a qu’à voir le titre^^) mais aussi ouatée (un peu comme la neige, tiens !). J’ai bien aimé cette atmosphère étrange, renforcée par quelques éléments fantastiques (le majordome d’Anna qui est télékinésiste, les chauves-souris qui sortent des rêves, etc.). J’ai aussi beaucoup apprécié le mystère autour du personnage du Masque, et bien sûr autour des parents d’Anna.

Cependant, mon reproche principal va au fort accent de roman à l’eau de rose pour midinettes de 14 ans donné au récit… J’ai du mal à comprendre comment on peut tomber sous le charme d’une histoire d’amour dans laquelle une sorte de prince charmant (il n’a pas de cheval blanc, mais un costume blanc par contre^^) mielleux et pseudo-parfait (ce qui, notre héroïne l’apprendra à ses dépends, n’existe bien évidemment pas), croise le regard de l’héroïne et en tombe subitement fou amoureux. Sans oublier les roses qui tombent du ciel, les je t’aime lâchés en deux coups de cuillère à pot, et les projets à deux au bout de trois jours à peine.

Et puis cette héroïne, elle est parfois cruche (et vraiment naïve quand il s’agit de son amoureux…). J’avoue ne pas avoir réussi à m’attacher à elle : elle est assez molle et se laisse porter par les événements sans agir dessus, ça manque de combativité tout ça !! Donc un peu dur de s’identifier à elle : ce n’est pas vraiment une jeune femme à qui on a envie de ressembler.

Et concernant l’intrigue, si le mystère ambiant est un point appréciable, elle manque tout de même un peu d’action, et passé la moitié du bouquin, on devine assez aisément la fin.

  • Ce qu’il faut retenir :
En bref, c’est une lecture rafraichissante quand on la prend pour ce qu’elle est : une intrigue jeunesse et fleur bleue, qui a ses qualités et ses défauts, mais surtout qui se lit hyper rapidement (sur la longueur, l’ensemble aurait pu devenir franchement barbant). Le gros bémol, c’est l’héroïne molle et son amoureux parfait pas du tout glamour (à mon sens du moins), et les épisodes réguliers à l’eau de rose pendant le récit. Mais l’atmosphère particulière et mystérieuse est intéressante et très bien maîtrisée par l’auteur.

6/10
Un livre sympa, Trolle aime !

10 thoughts on “Bal de Givre à New York – Fabrice Colin”

  1. Et bien me voilà avisée, je ne pense pas que ce livre me plairait.

    Je viens juste de lire un autre livre de Fabrice Colin qui m'a plutôt plu. Ce n'est pas avec Bal de Givre que je poursuivrai ^^

    Bonne lecture !

    J'aime

  2. La couverture et le résumé m'attirent beaucoup. Je me laisserai bientôt tenter et puis j'ai bien envie de découvrir la plume de Fabrice Colin. Une lecture sans prise de tête =)

    J'aime

  3. J'ai beaucoup aimé pour am part 🙂 La fin m'a vraiment surprise et l'ambiance m'a charmée. Mais je te rejoins tout à fait sur l'aspect irréaliste de cette histoire d'amour. En même temps, vu le contexte, le tout est assez logique non ?

    J'aime

  4. Oui c'est vrai que ça peut s'expliquer par le contexte dans lequel se déroule cette histoire d'amour. Mais bon, ça ne m'empêche pas de trouver ça moins plaisant quand c'est aussi simple et aussi rapide de tomber amoureux à ce point ! Malgré tout, l'ensemble est cohérent, et puis je me suis tout de même laissée emporter par le récit 🙂

    J'aime

  5. Je dois le lire dans pas longtemps, pour une LC. J'ai hâte de voir ce qu'il donne surtout cas c'est un auteur que je connais un peu et que j'ai bien aimé ! En tout cas j'ai vraiment envie de voir ce qu'il donne !

    J'aime

  6. J'aime bien les lectures sans prise de tête, je suis tout à fait d'accord! ^^
    Mais quand j'ai lu ce livre (il y a je ne sais plus combien de temps…), ça a été horrible… tout les points négatifs que tu as cité en fait, ont fait que je me suis ennuyée profondément. Du coup je ne l'ai même pas lu en entier (au 2/3 j'en pouvais plus), j'ai sauté je ne sais plus combien de pages pour lire la fin le plus vite possible et caser le livre dans mon carton des déceptions xD
    Enfin bon après je n'étais peut-être pas dans la meilleure période pour le lire…

    Silvermirror

    J'aime

  7. J'y ai trouvé beaucoup de défauts mais malgré tout l'ambiance particulière du livre m'avait plu. Je n'en garde pas un souvenir extraordinaire mais finalement je n'avais pas été trop déçue car je n'avais pas d'attentes particulières lorsque je l'ai lu.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s