Challenge ABC Fantasy/Bit-Lit 2011, Fantasy, LC, Pevel Pierre

Les Lames du Cardinal, T.1 – Pierre Pevel

  • Le synopsis :

Paris, an de grâce 1633. Louis XIII règne sur la France et Richelieu la gouverne. Le Cardinal, l’une des personnalités les plus puissantes et les plus menacées de son temps, doit sans cesse regarder des ennemis de la Couronne. L’espionnage, l’assassinat, la guerre, tout est bon tour parvenir à leurs fins… et même la sorcellerie, qui est l’œuvre des plus fourbes adversaires du royaume: les dragons! Ces redoutables créatures surgies de la nuit des temps ont en effet survécu et se dissimulent parmi les humains, ourdissant de sombres complots pour la reconquête du pouvoir. Déjà la cour d’Espagne est tombée entre leurs griffes… Alors, en cette nuit de printemps, Richelieu décide de jouer sa carte maîtresse. Il reçoit en secret un bretteur exceptionnel, un officier dévoué que la trahison et le déshonneur n’ont pourtant pas épargné : le capitaine La Fargue. Car l’heure est venue de reformer l’élite secrète qu’il commandait jadis, une compagnie d’aventuriers et de combattants hors du commun, rivalisant d’élégance, de courage et d’astuce, ne redoutant nul danger: les Lames du Cardinal!

  • Mes impressions :

Voilà un bout de temps que je voulais lire Pierre Pevel, et bien c’est chose faite ! Cependant, j’en attendais peut-être trop car j’ai été déçue de ce premier tome.

Pour commencer, parlons des personnages, et notamment des fameuses Lames : je les ai trouvé bien fades ! Durant une grande partie du livre, on navigue de l’un à l’autre sans en apprendre assez sur chacun pour s’y identifier, ou tout simplement être intrigué. Même La Fargue, qui devrait être un personnage fort puisque c’est le chef des Lames, m’a paru effacé. En fait, au terme de cette lecture, les Lames restent pour moi des personnes sans visage, sans personnalité propre. C’est un groupe qui œuvre dans l’ombre pour le Cardinal et qui lutte contre la Griffe Noire, et c’est à peu près tout ce que ça m’inspire. Je ne les vois pas comme des humains « complets » ayant chacun une personnalité développée et une histoire personnelle, je les vois comme un ensemble un peu flou dont on connait très peu de choses. Par exemple, que s’est-il passé durant la dernière mission des Lames et pourquoi cela a entrainé leur chute ? Comment l’un d’entre eux a été amené à trahir les autres et pourquoi ? Comment chacun d’entre eux ont été amenés à intégrer les Lames ? Comment se sont-ils rencontrés ? Quel genre de mission effectuaient-ils pour le Cardinal ? Quelle était la spécialité de chacun au sein du groupe ? C’est le genre de questions auxquelles j’aurais aimé trouver une réponse. Peut-être de plus amples explications ou quelques indices se cachent-ils dans les tomes suivants ? Je ne le saurais peut-être jamais, car je ne pense pas continuer à lire cette trilogie, sauf si les avis émis par les participants de la LC sur les tomes suivants m’en donnent l’envie.

Car je n’ai pas seulement été déçue des personnages, mais aussi de l’intrigue. Elle est trop lente à se mettre en place, ce qui fait que je n’ai pas tout suivi avec attention et que je me suis retrouvée paumée à certains moments. J’ai trouvé qu’il y avait très peu d’action, pas de rebondissements (ou peu) ni de grosses surprises. Certes c’est une trilogie, et le premier tome est souvent « en-dessous » des autres dans le sens où l’histoire et les personnages sont introduits en douceur, mais là je n’ai pas trouvé le petit truc qui m’a donné envie de continuer. Je n’ai pas été intriguée par la Griffe Noire par exemple, pour l’instant j’ai trouvé ça un peu bateau cette histoire de sphère d’âme, ou encore le mal qui touche ceux qui côtoient trop longtemps des dragons.

Bref, certains me trouveront dure avec ce livre, mais j’en attendais plus. C’est vrai que les cinquante dernières pages m’ont semblé meilleures que le reste, il y avait enfin un peu d’action et de rebondissements, quelques révélations. Encourageant, mais pas assez pour me décider à acheter le tome 2 pour l’instant. Ceci dit je n’abandonne pas Pierre Pevel pour autant. J’ai très envie depuis quelques temps de lire la trilogie de Wieldstadt, dont l’intégrale est sortie en poche tout récemment. Un déception donc, mais je reste optimiste sur le talent de l’auteur !

5/10
Mouais… Trolle n’est pas super emballée
Lu dans le cadre du challenge ABC Fantasy/Bit-Lit :


Lecture réalisée en commun avec :

Ewatoppno
Minidou
Nuitet0ilee
Lefsö
Delcyfaro
Caelina
reveline

12 thoughts on “Les Lames du Cardinal, T.1 – Pierre Pevel”

  1. Il est vrai qu'on en apprend pas trop sur les lames du cardinal. J'espère que les mystères seront dévoilés dans les prochains tomes.
    Les premiers tomes sont souvent longs à démarrer 😉
    Bonne prochaine lecture !

    J'aime

  2. Je me retrouve assez dans ta critique aussi…
    Les Lames sont trop peu approfondies pour qu'on rentre vraiment de l'histoire. :/
    J'ai lu la trilogie complète et mon préféré est le tome 3, mais ça n'évolue pas vraiment, j'ai retrouvé les même défauts dans les 3 tomes.
    Par contre, j'ai bien envie de découvrir la trilogie de Wieldstadt aussi ! 🙂

    J'aime

  3. Vi il faut que j'achète l'intégrale (j'ai acheté le tome 3 en croyant que c'était le tome 1, et en plus apparemment il est difficile de les trouver par tome car l'édition est épuisée…)

    J'aime

  4. Je retrouve aussi une part de mon ressenti dans le tien. Comme le mentionne Niënor, le 3 est le mieux, mais j'ai quand même trouvé l'ensemble pas très abouti et si ça n'avait pas été un partenariat j'aurais arrêté au tome 1 ma lecture.
    Comme toi j'avais très envie de découvrir Pierre Pevel, mais je n'attendais rien d'autre qu'une bonne lecture et j'ai été vraiment déçue de ce que j'ai eu en main. J'ai Wielstadt dans ma PAL du coup je continuerai par là, en espérant trouver ce qui me manquait dans les Lames.

    J'aime

  5. J'ai beaucoup aimé ce premier tome, mais je suis quand même relativement d'accord avec pas mal de tes critiques. L'intrigue qui met un peu de temps à se mettre en place, les personnages effleurés un peu trop rapidement… c'est précisément cette abondance de questions sans réponses qui m'a intriguée et intéressée, mais je pars du principe que ce sera résolu dans les tomes suivants (si ce n'est pas le cas, par contre, je serai déçue). Pour les personnages, certains se détachent tout de même du lot, et je pense que le fait que je m'y sois attachée assez vite a beaucoup joué aussi ^^.
    Bref, j'espère que tu auras plus de plaisir à lire la trilogie de Wieldstadt!

    J'aime

  6. Je viens de finir Wielstadt de mon côté, et même si j'ai passé un moment j'ai un avis assez mitigé… je pense que Pevel fait des bouquins très efficaces, mais à moi il manque toujours le petit truc en plus qui fait qu'on adore un livre…

    J'aime

  7. Pour le moment les Lames on les découvre que petit à petit ça laisse une part de mystère et des révélations à venir.
    Pour l'intrigue c'est un premier tome donc ça introduit peut-être lentement.
    Contrairement à toi j'ai beaucoup aimé ce tome surtout le mélange fantasy/historique.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s