Big Challenge Livraddict 2011, Excellent, Fantasy, Hobb Robin, L'Assassin Royal, LC

L’Assassin Royal, Tome 7 – Robin Hobb

  • Le synopsis :

Quinze années ont passé. Loin de la cour, et le coeur blessé, Fitz s’est réfugié dans une chaumière isolée avec son inséparable oeil-de-loup pour unique compagnon. Il espère enfin avoir trouvé la paix et rompu avec son terrible passé.

Mais c’est compter sans son destin. Car, bientôt, des visiteurs inattendus viennent tour à tour troubler sa retraite avec des motifs déguisés : Umbre, son vieux mentor ; Astérie, la ménestrelle avec laquelle il entretient épisodiquement des relations amoureuses ; et le fou, toujours plein d’entrain, sur qui les années semblent n’avoir aucune prise.

À mots plus ou moins couverts, tous trois lui soufflent la même chose : on a besoin de lui à Castelcerf, où règne la reine Kettricken, pour retrouver le prince héritier Devoir, qui a disparu dans de mystérieuses conditions. Après un long combat intérieur, Fitz décide de se mettre en route. Mais, pour éviter d’être reconnu, c’est en valet qu’il s’introduit à la cour et commence la difficile quête du prince sur lequel se portaient tous les espoirs.

Les obstacles ne vont pas tarder à surgir de tous les côtés.

  • Mes impressions :

Quel plaisir de retrouver Fitz et Œil-de-nuit, de revoir Astérie, Kettricken, Umbre, et surtout le Fou et tous les mystères qui l’entourent !! Fitz a bien changé depuis les premiers tomes de la saga, et on a parfois envie de le secouer pour qu’il retrouve l’impétuosité de sa jeunesse. Mais ses réflexions et ses doutes sont toujours aussi présents, et on retrouve avec délice la plume de Robin Hobb. Son talent pour nous propulser dans la tête de Fitz est toujours là, et c’est tant mieux ! C’est presque comme si on n’avait jamais quitté Fitz, et on le retrouve comme si on l’avait laissé il y a quelques jours. Et pourtant, quinze ans ont passé depuis le tome 6 !

Je suis curieuse de voir comment va se comporter Fitz au cours des prochains tomes, car sa personnalité a beaucoup évolué et sa relation avec les autres et avec Œil-de-Nuit est très différente. Robin Hobb nous remet doucement dans le bain en nous brossant un tableau assez large de ce qu’a vécu Fitz durant ces quinze années, et en introduisant un nouvel élément dans sa vie tranquille qui le poussera à retourner à Castelcerf, pour « sauver le monde une fois de plus ».

Ne vous attendez pas à de l’action, celle-ci fait défaut dans ce tome. Malgré cela, j’ai eu beaucoup de plaisir à retrouver les personnages et j’apprécie toujours autant le style de l’auteure.

Ce n’est pas le meilleur tome qu’ait pu écrire Robin Hobb, et j’avoue m’interroger sur la suite (l’évolution du personnage de Fitz, comment l’auteure va lui redonner une seconde vie en créant à nouveau une situation où on a besoin de lui, mais sans tomber dans une redite des 6 premiers tomes). Mais je crois que je suis accro à cette auteure dont le style m’emporte en quelques lignes : à chaque fois j’ai du mal à lâcher le livre tant que je ne suis pas arrivée à la fin. Et ça même quand le tome me paraît un peu ennuyeux (tome 4 et 5 par exemple) !

Conclusion : vivement le tome 8 🙂

8.5/10
Kiaaaa ! Excellent ! Trolle like +++ 
Lecture effectuée dans le cadre du Big Challenge Livraddict 2011 

Pour lire les avis des autres participants à cette lecture commune, c’est par ici :

Frankie, Nienor, Minidou, Pikachu

10 thoughts on “L’Assassin Royal, Tome 7 – Robin Hobb”

  1. Je vois que, comme moi, malgré l'absence d'actions tu as beaucoup aimé ! J'ai terminé le premier cycle il y a déjà pas mal de temps alors ça fait un bien fou de retrouver ces personnages ; une fois lancée je ne décroche plus. Robin Hobb a vraiment un style particulier que j'adore ; je ne sais pas comment elle fait pour décrire si profondément ses personnages mais c'est réussi !
    Merci d'avoir organisé cette lecture commune, en tout cas moi je continue avec le tome 8. ^^

    J'aime

  2. Contente qu'il t'ait plu, même si ce n'est pas ton tome préféré !
    Contrairement à toi, j'ai apprécié la réserve de Fitz. Son comportement me semble moins impétueux, plus réfléchi, et c'est une des choses qui m'a séduite.
    Je ressens la même chose que toi envers la plume de Robin Hobb : envoutée, happée… Je trouve ça extraordinaire !
    Merci pour cette 'LC' !

    J'aime

  3. En relisant mon article je me rend compte que vos avis sont bien plus développés… J'essayerais de faire mieux pour le tome 8, en tout cas merci pour vos commentaires et aussi pour vos articles que j'ai eu beaucoup de plaisir à lire 🙂

    J'aime

  4. C'est vrai qu'on a quelquefois envie de secouer Fitz un bon coup par moments, un peu comme le fait Oeil-de-Nuit quand il lui dit qu'il n'a pas besoin de se complaire dans la souffrance causée par ses souvenirs du passé… mais d'un autre côté, on aimerait bien aussi que tout reste simple pour lui, même si on est content de revoir Umbre ou le Fou, on sent bien que ce qu'ils apportent va tout chambouler, alors même qu'on se dit que Fitz a bien mérité sa petite vie tranquille. Robin Hobb arrive vraiment à nous faire vivre avec ses personnages, je trouve ça admirable!

    J'aime

  5. C'est exactement ça. La lecture des Aventuriers de la Mer n'est pas indispensable, mais ça t'aidera à comprendre certains évènements dans la seconde partie de l'Assassin Royal (surtout à partir du tome 9 je crois)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s